Suivez : FacebookTwitterInstagramYoutube

Rapports des groupes de travail sur la croissance propre et les changements climatiques

Avis de non responsabilité

Le gouvernement du Canada produit une grande variété de publications de différents formats électroniques et imprimés. Certains formats peuvent ne pas être accessibles pour des lecteurs d'écran. Des médias substituts accessibles sont disponibles sur demande. Veuillez communiquer avec ec.enviroinfo.ec@canada.ca.

Le 3 mars 2016, les premiers ministres du Canada ont publié la Déclaration de Vancouver sur la croissance propre et les changements climatiques. Les premiers ministres ont convenu d’élaborer un cadre pancanadien afin de respecter les engagements internationaux pris par le Canada au titre de l’Accord de Paris. Ils ont convenu de mettre en œuvre des politiques qui aideront le Canada à atteindre ou à dépasser sa cible qui vise une réduction de 30 % des émissions par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 et de favoriser la transition du Canada vers une économie plus forte, résiliente aux changements climatiques et produisant peu d’émissions de carbone. Un plan conçu au Canada pour lutter contre les changements climatiques et favoriser une croissance économique nous permettra de procéder à des réductions dans plusieurs secteurs de l’économie canadienne grâce à une variété de mesures, comme la tarification de la pollution causée par le carbone, la recherche de solutions éconergétiques pour nos immeubles, nos véhicules ainsi que la création d’énergie plus propre.

Quatre groupes de travail, composés de représentants fédéraux, provinciaux et territoriaux, ont été mis sur pied afin d’élaborer des options sur les sujets suivants :

  • la marche à suivre pour réduire les émissions et les secteurs où il faut réaliser des réductions;
  • les idées d’innovation, les nouvelles technologies et la création d’emplois;
  • la tarification de la pollution causée par le carbone;
  • la lutte contre les changements climatiques et les préparatifs en prévision des conséquences qu’ils entrainent.

Mobilisation des Canadiens

Les groupes de travail ont tenu compte de l’avis de tous les Canadiens. Ils ont rencontré des peuples autochtones et des intervenants clés. Ils ont aussi passé en revue les idées et les commentaires soumis en ligne par les Canadiens.

Les options présentées dans les rapports des groupes de travail ont fait l’objet de discussions lors des réunions des ministres responsables de l’environnement, de l’innovation et du développement économique qui ont eu lieu en octobre et en novembre 2016. En se fondant sur ces rapports, les ministres ont proposé des fondements pour un cadre pancanadien en matière de croissance propre et de lutte contre les changements climatiques, qui sera examiné par les premiers ministres lors de leur réunion en décembre 2016.

Groupe de travail sur les possibilités d’atténuation spécifiques

Le groupe de travail s’est penché sur la marche à suivre pour réduire les émissions et les secteurs de l’économie canadienne où il faut réaliser des réductions. Le rapport comprend diverses options de politiques possibles. Ces options de politiques sont présentées selon un point de vue national, mais elles peuvent éclairer le processus décisionnel des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Le rapport comporte des estimations concernant la réduction des émissions et les coûts. D’autres facteurs importants, comme les conséquences potentielles sur l’économie et les peuples autochtones, y sont aussi examinés.

Groupe de travail sur l’adaptation et la résilience climatique

Ce groupe de travail a étudié la façon dont les Canadiens peuvent se préparer en prévision des conséquences des changements climatiques. Le rapport aborde les différents moyens de voir à ce que les Canadiens soient renseignés et qu’ils aient les aptitudes et les ressources nécessaires pour s’adapter. Il jette aussi un regard sur les solutions possibles pour veiller à ce que l’infrastructure du Canada puisse résister aux effets du climat. Le rapport présente les façons de garder les Canadiens et les écosystèmes en santé dans le contexte des changements climatiques et d’accroître la résilience dans des endroits vulnérables, notamment dans le Nord et sur les côtes. Enfin, dans son rapport, le groupe de travail explore des options pour bien faire comprendre à la population la façon dont les changements climatiques peuvent avoir des répercussions sur la façon de protéger les Canadiens contre les catastrophes naturelles.

Groupe de travail sur les mécanismes d’instauration d’un prix sur le carbone

Le Groupe de travail a étudié comment la tarification de la pollution causée par le carbone pourrait réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada. Le rapport examine les méthodes de tarification du carbone au Canada et à travers le monde. Il expose les avantages et les défis de la tarification du carbone, les facteurs pertinents à considérer lors de la conception des mécanismes de tarification et les principes d’une approche pancanadienne. Le rapport présente des options générales sur le rôle de la tarification du carbone au sein du cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Groupe de travail sur les technologies et l’innovation propres et sur les emplois

Le groupe de travail s’est penché sur les moyens de stimuler la croissance économique, de créer des emplois et de favoriser l’innovation qui nous conduira vers une économie à faibles émissions de carbone.

Son rapport présente des options pour renforcer l’innovation précoce, promouvoir la recherche et le développement de pointe, accélérer la commercialisation et la croissance, favoriser l’adoption des technologies et renforcer la collaboration et les paramètres de réussite.

Les provinces et les territoires ont déjà commencé à prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques. Pour en savoir plus sur leurs activités, suivez les liens ci-dessous.

Date de modification :